> Accueil > Gouvernement > La version des faits de la Ville > Objet : Poursuite du bon combat à Cherry Brook Zoo

Objet : Poursuite du bon combat à Cherry Brook Zoo

En réponse à un article publié le 18 juillet 2011 par le Telegraph Journal.

Au rédacteur en chef :

En tant que directeur général du Zoo de Magnetic Hill à Moncton, j’appuie les efforts continus de Len et Lynda Collrin au Cherry Brook Zoo.  Je respecte le couple Collrin au plus haut point et je n’envie pas sa tâche quotidienne.

Cependant, je me sens obligé de clarifier un point concernant le soutien financier que la Ville de Moncton accorde au Zoo de Magnetic Hill. En fait, le Zoo compense la subvention municipale par des revenus annuels bien au-dessus d’un million de dollars. Ces revenus proviennent des billets d’entrée, des tours de poney, des restaurants, de la boutique de cadeaux, de la vente d’aliments pour les animaux et des séances de maquillage pour enfants.

De plus, nous avons la chance de nous trouver dans la région touristique la plus importante de la province, et les revenus générés par les entreprises situées dans le voisinage de Magnetic Hill sous la forme de taxes, de vente d’essence, de vente de nourriture, de nuitées d’hébergement, de magasinage et d’emplois dans l’industrie touristique aident à l’économie globale de la ville.

De nos jours, l’exploitation d’un zoo avec un financement suffisant est une responsabilité compliquée et importante, et l’accomplissement efficace de ce travail est extrêmement ardu lorsque ce financement n’est pas disponible.

Un zoo accrédité est un atout fantastique pour n’importe quelle ville. Si le zoo reçoit le financement approprié, en plus de générer une rentrée de fonds positive, il peut devenir un endroit fantastique où offrir des possibilités de formation et instaurer un sentiment d’appartenance à la communauté.

Le directeur général du Zoo de Magnetic Hill,

Bruce Dougan