> Accueil > Gouvernement > Salle des médias > Communiqués de presse > Avis : La section locale 60200 de l’Association des employés de l’hôtel de ville (AEHV-AFPC) a rejeté l’offre de la Ville

Avis : La section locale 60200 de l’Association des employés de l’hôtel de ville (AEHV-AFPC) a rejeté l’offre de la Ville


Le 3 novembre 2017

MONCTON - Depuis janvier 2017, la Ville de Moncton a mené des négociations avec la section locale 60200 de l'Assocation des employés de l'hôtel de ville (AEHV-AFPC), afin de conclure une nouvelle convention collective. 

Plusieurs rencontres ont eu lieu, puis en septembre, les parties prenantes ont déposé conjointement une demande de conciliation. Le 16 octobre dernier, la Ville de Moncton a soumis une offre juste, raisonnable et responsable au groupe AEHV-AFPC, qui comptait une hausse salariale de 6,5 % sur quatre ans. Tous les autres points non pécuniaires et propositions ont été négociés de bonne foi par les deux parties. 

Le lundi 30 octobre, la section locales 60200 de l'AEHV-AFPC a rejeté l'offre de la municipalité, puis le conciliateur nommé par la Province a mis fin au processus de conciliation. 

La Ville valorise le travail réalisé par les membres de la section locales 60200 de l'AEHV-AFPC, pour desservir les résidants de Moncton, et souhaite vivement qu'une convention collective puisse être acceptée dans les plus brefs délais, afin d'éviter toute interruption de service.

NOTA : La section local 60200 de l'AEHV-AFPC représente environ 230 employés municipaux, qui occupent des postes administratifs, techniques et d'encadrement. 

PERSONNE-RESSOURCE :

Isabelle LeBlanc, directrice
Communications, Ville de Moncton
isabelle.leblanc@moncton.ca