> Accueil > Gouvernement > Salle des médias > Communiqués de presse > Déclaration conjointe des maires participant au partenariat des trois villes

Déclaration conjointe des maires participant au partenariat des trois villes


21 septembre 2017

Déclaration conjointe des maires participant au partenariat des trois villes
Publiée au nom de la mairesse Dawn Arnold, Ville de Moncton, 
du maire Don Darling, Ville de Saint John, et du maire Michael O’Brien, Ville de Fredericton

Nous sommes reconnaissants des efforts déployés par le gouvernement provincial pour tenter d’aborder certains des défis auxquels sont confrontées les municipalités depuis le gel des évaluations foncières. Toutefois, cette décision stratégique démontre fondamentalement que la province reporte ses responsabilités en ce qui concerne les évaluations foncières, ce qui entraîne des répercussions immédiates dans les municipalités. En vertu du système actuel, les municipalités disposent de moyens limités pour générer des revenus et créer la prévisibilité.

En raison de la grande portée des répercussions du gel des évaluations, l’aide devrait profiter à l’ensemble des collectivités et elle ne devrait pas être offerte au cas par cas.

Les gouvernements locaux poussent à rechercher la clarté et la certitude en vue de la préparation de leur prochain budget. Toutes les municipalités du Nouveau-Brunswick devront prendre des décisions difficiles pendant le processus budgétaire de 2018. Il y a en effet une crainte qu’un tel gel se prolonge au-delà du prochain exercice financier, ce qui réduira encore plus les capacités budgétaires. 

La prévisibilité des revenus est nécessaire afin que les municipalités puissent maintenir une vision à long terme de la capacité financière et planifier les modifications au service et les investissements dans l’infrastructure tout en étant aux prises avec des coûts à la hausse, tels les salaires des employés de la sécurité publique obtenus par des règlements déterminés par arbitrage, qui ne peuvent pas être couverts sans croissance des revenus. 
 
Un dialogue renforcé entre le gouvernement provincial et les municipalités doit avoir lieu sur des questions aussi importantes que le gel des évaluations, et le nouveau modèle de gouvernance pour les évaluations foncières réelles est impératif.
 
La Ville de Saint John a réalisé une étude sur l’équité fiscale. Cette étude a été distribuée au gouvernement provincial, à la Ville de Moncton, à la Ville de Fredericton ainsi qu’à diverses associations municipales partout dans la province. Les conclusions tirées de l’étude ont des retombées pour l’ensemble des municipalités de la province, y compris la capacité d’augmenter les revenus et d’exercer davantage de contrôle quant aux dollars d’impôt foncier perçus.

Le 12 septembre 2017, les maires des trois plus grandes villes du Nouveau-Brunswick ont signé un protocole d’entente, à titre de geste officiel d’harmonisation et de collaboration pour discuter des intérêts communs.

   -30-

 

Personne-ressource pour les médias :

Isabelle LeBlanc, Communications, Ville de Moncton, 506-853-3592/isabelle.leblanc@moncton.ca 

Wayne Knorr, Communications, Ville de Fredericton, 506-460-2181 / wayne.knorr@fredericton.ca  

Jackie Isada, Office of the Mayor, Ville de Saint John, 506-649-7965 / Jacqueline.Isada@saintjohn.ca