> Accueil > Gouvernement > Salle des médias > Communiqués de presse > La Ville de Moncton maintient son taux d'imposition pour 2015

La Ville de Moncton maintient son taux d'imposition pour 2015


Le 15 décembre 2014

La Ville de Moncton maintient son taux d'imposition pour 2015
Moncton n'a pas augmenté son taux d'imposition depuis les sept dernières années

MONCTON – Lors de sa séance publique du 15 décembre 2014, le Conseil municipal de Moncton a résolu d'adopter officiellement son budget 2015. Le taux d’imposition des résidants de Moncton ne changera pas en 2015¬; en effet, le taux d’imposition municipal est fixé à 1,6393 $ par tranche de cent dollars de la valeur imposable, malgré une importante compression provinciale imprévue de 3,2 millions de dollars. Par ailleurs, même si le taux d’imposition demeure inchangé, l’augmentation de 2,03 p. 100 de l’évaluation foncière des propriétés existantes se traduira par une hausse de 33 $ par rapport à 2014 pour une maison type évaluée à 157 000 $. La Ville continue de connaître un essor, comme en fait preuve l'augmentation de l'évaluation foncière des nouvelles constructions (2,30 p. 100), pour une hausse totale de l'évaluation foncière provinciale de 4,33 p. 100.
 
« Cette fois encore, les délibérations budgétaires ont été difficiles, a déclaré le maire de Moncton, George LeBlanc. Nous devions déjà gérer un déficit, occasionné en partie par un hiver 2013-2014 difficile ayant engendré des coûts plus élevés que la normale. Puis, lorsque les délibérations ont commencé, nous avons appris que notre transfert de péréquation serait à nouveau réduite considérablement. Nous devons maintenant nous débrouiller avec ce manque à gagner. Les municipalités ont besoin d'un financement stable et prévisible. Je tiens à souligner les efforts que les intervenants ont déployés pour trouver des solutions. Cela nous a permis d'adopter un budget responsable pour 2015 et nous permet, cette année encore, d'atteindre les objectifs clés et de mener à bien les projets importants, le tout en assurant la bonne santé financière de notre Ville », a-t-il conclu.

« Ce n’est pas l’idéal de devoir puiser dans les réserves pour contrebalancer les manques à gagner inattendus, a ajouté le directeur municipal, Jacques Dubé. Le gouvernement précédent nous avait fait savoir que nous allions perdre 2,7 millions de dollars sur trois ans, mais en réalité, nous avons perdu 6 millions de dollars. Ce montant est considérablement différent des estimations du gouvernement précédent relativement à la nouvelle formule de péréquation. »

Points saillants du budget d’exploitation de 144 018 330 $ de 2015 :

  • Nous continuons à financer plus de travaux d’immobilisations avec le budget d’exploitation  (plus de paiements au coup par coup plutôt que d’emprunter), le montant total des immobilisations à partir du budget d’exploitations s'élevant à 6,2 millions de dollars pour l'année budgétaire 2015.
  • Complexe au centre-ville – Versement d'un montant supplémentaire de 1,6 million de dollars octroyé par le gouvernement fédéral pour les services de la GRC dans la réserve affectée au projet de complexe au centre-ville.
  • Subvention inconditionnelle – La Ville perdra un montant supplémentaire de 3,2 millions de dollars en fonds de subvention inconditionnelle de la province en 2015 en raison du remaniement du système d’impôts fonciers par le gouvernement du Nouveau-Brunswick en 2013.
  • Investissement dans Codiac Transpo avec l'allocation de fonds dédiés au marketing et le maintien de la réserve établie dans le budget de 2014 pour l'achat futur d'autobus de remplacement.
  • Zoo de Magnetic Hill – Hausse du financement pour l'exploitation du Zoo pendant les mois de novembre et de décembre de chaque année grâce au programme « Zoo en lumières ».
  • Retrait de plus de 1 500 000 $ de la réserve générale d’exploitation pour couvrir le déficit budgétaire directement lié à la réduction du fonds de subvention inconditionnelle en plus de l’augmentation de l’assiette fiscale.
 
Points saillants du budget d'immobilisations 2015 de 33,9 millions de dollars de la Ville :

  • Une contribution de 6,2 millions de dollars provenant du budget d’exploitation de la Ville qui aidera à réduire les besoins de financement de la dette.  Ces contributions au budget d’immobilisations provenant du budget d’exploitation ont été une priorité stratégique des quelques dernières années et aident à réduire les besoins d’emprunt globaux de la Ville et notre dette.
  • Près de 8 millions de dollars pour l’amélioration et le renouvellement des infrastructures d’eau et d’égouts.
  • Plus de 16,6 millions de dollars aux projets de construction et d’amélioration des routes et des trottoirs.
  • Quatre millions deux cent mille dollars pour les loisirs et la culture, notamment pour des améliorations aux parcs, aux sentiers, au parc naturel du chemin Salisbury, au Zoo de Magnetic Hill et pour des projets du plan directeur de loisirs. 
  • Un million de dollars pour le réaménagement de la piscine du quartier est.
  • Aménagement continu de la zone riveraine et du centre-ville avec un fonds de 400 000 $ pour apporter des améliorations à ces zones.
  • Deux millions neuf cent mille dollars affectés à l’achat d’autobus dans le cadre du plan de remplacement annuel au sein de la flotte de Codiac Transpo, avec des fonds supplémentaires engagés sur les quatre prochaines années.
  • En 2015, 650 000 $ supplémentaires pour une nouvelle caserne de pompiers sur la promenade Elmwood, destinée à remplacer la caserne de pompiers sur le chemin McLaughlin.  
 
Points saillants du budget de 35,6 millions de dollars pour les services publics d'eau et d'égouts :

  • La facture d’eau et d’égout trimestrielle d’un ménage type à Moncton (consommation moyenne par ménage de 272 mètres cubes, tel que défini par la Province) augmentera de 30 $, soit 7,50 $ par facture trimestrielle. Ces chiffres sont fondés sur une facture annuelle de 945 $ ou une facture trimestrielle de 236,25 $, comparativement à 2014, quand la facture d’un ménage type était de 915 $ par année ou 228,75 $ par trimestre.
  • Ce total comprend également une augmentation de 5 $ du taux annuel de la Commission des eaux usées du Grand Moncton (CEUGM). Cette augmentation découle des améliorations et des remises à neuf effectuées par la CÉEUGM ainsi que des améliorations apportées à l’infrastructure du réseau de distribution d’eau de Moncton.

-30-
Information :

Isabelle LeBlanc
Directrice, Communications corporatives
Ville de Moncton
506.853.3592 / isabelle.leblanc@moncton.