> Accueil > Gouvernement > Salle des médias > Communiqués de presse > Le budget fédéral 2013 : prometteur pour Moncton

Le budget fédéral 2013 : prometteur pour Moncton


Le 22 mars 2013

MONCTON – Le budget déposé hier par le gouvernement fédéral représente des gains considérables pour Moncton. En fait, la Ville de Moncton salue le gouvernement, qui a fait le choix de continuer de faire avancer les collectivités, malgré les défis financiers qu’il doit relever dans l’immédiat.

Dans ce contexte, la décision du gouvernement d'indexer le transfert de taxe sur l'essence (2 % par an dès 2014-2015) revêt une grande importance.  Cette seule mesure – la première indexation d'un transfert municipal – assurera que le fonds suit le rythme de l’inflation et ajoutera 9 milliards de dollars au Fonds permanent de la taxe sur l'essence sur une période de 20 ans.

« En protégeant le pouvoir d'achat du transfert de la taxe sur l'essence et en prolongeant le programme de financement de 10 ans, ce budget consacre le principe du financement durable et à long terme des infrastructures, » souligne Merrill Henderson, maire adjoint de la Ville de Moncton.

La Ville de Moncton compte plusieurs projets d’envergure liés à l’infrastructure qui bénéficieront d’un appui financier fédéral, dont des améliorations aux routes et aux réseaux souterrains, la mise à neuf de l’installation de traitement des eaux usées, ainsi que le complexe proposé au centre-ville. On note d’ailleurs que ce dernier projet, c’est-à-dire le complexe multifonctionnel au centre-ville, pourrait être admissible à des fonds fédéraux, dans le cadre du programme Chantiers Canada (valeur de 14 milliards de dollars) qui sera lancé en 2014.

Ajoute M. Henderson : « Je suis très heureux que le gouvernement fédéral ait consulté la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et qu’il ait tenu compte de ses conseils pendant l’élaboration de ce budget. Il montre ainsi qu’il se soucie des besoins des villes, ce qui est de bon augure pour Moncton, qui souhaite réaliser des projets importants liés à l’infrastructure au cours des prochaines années. »

Le budget renouvelle également les programmes de logement essentiels, et réaffirme le rôle fédéral dans la résolution des problèmes d’abordabilité du logement et d’itinérance. Ces fonds se chiffrent à environ 1.8 milliard sur cinq ans.

Le budget d'hier ne comporte pas, toutefois, de feuille de route définitive pour l'élimination du déficit des infrastructures. Par contre, il prépare le terrain à la poursuite de la collaboration intergouvernementale une fois que la situation économique s'améliorera afin de relever les défis de Moncton. Qu’il s’agisse du traitement des eaux usées, des routes et ponts, ou du transport en commun, la collaboration est indispensable pour répondre aux besoins des résidants.

« Nous attachons une grande importance au rôle engagé du gouvernement fédéral dans le but d’affronter ces défis, et nous sommes sûrs que ce budget ouvre la voie à de nouveaux progrès dans la résolution des problèmes auxquels nos villes et nos collectivités demeurent confrontées, » précise Karen Leibovici, présidente de la FCM.

– 30 –

Information :

Paul Thomson
Directeur, Communications
Ville de Moncton
506-853-3592