> Accueil > Gouvernement > Salle des médias > Communiqués de presse > Moncton enregistre sa meilleure saison pour les permis de construction depuis 2011

Moncton enregistre sa meilleure saison pour les permis de construction depuis 2011


Le 5 mai 2016

MONCTON– Les résultats du premier trimestre établissent un excellent rythme pour les activités d’aménagement en 2016 à Moncton, surtout en ce qui a trait aux projets commerciaux. La valeur cumulative annuelle des permis de construction pour la période se terminant le 31 mars se chiffrait à 42 millions de dollars, soit une hausse d’environ 9,1 millions de dollars par rapport à la même période l’année dernière. En tout, 66 permis ont été accordés durant le seul mois de mars, soit presque le double des permis accordés durant le même mois l’année dernière (34).

Le maire de Moncton, George LeBlanc, a observé : « Moncton demeure un lieu remarquable pour les investissements et la construction. Nous sommes heureux de constater qu’une bonne partie des travaux prévus se concrétisent : la saison de construction ne fait que commencer. »

Les permis de construction commerciale étaient en tête, comprenant des projets d’une valeur totale de 28,6 millions de dollars au cours du premier trimestre de 2016. Les permis de construction institutionnelle représentaient 10,5 millions de dollars, soit 25 % de l’activité trimestrielle, la plus grande partie provenant du projet de foyer de soins spéciaux Shannex situé sur le campus de l’Université de Moncton. La valeur trimestrielle des permis accordés pour la construction résidentielle s’élevait à 2,5 millions de dollars, une légère baisse par rapport aux 3 millions de l’année dernière.

« C’est bien que le côté commercial démarre en grand », a déclaré Kevin Silliker, directeur du développement économique. « Que le secteur privé investisse autant dans notre collectivité en dit long sur les possibilités extraordinaires qui existent ici. Notre équipe poursuit toujours activement de nouvelles perspectives commerciales auprès des investisseurs et des entrepreneurs, à l’échelle locale comme à l’étranger. »

En plus du permis d’une valeur de 16,5 millions de dollars accordé pour la première phase du complexe au centre-ville – la construction de la fondation –, l’activité commerciale représentait un autre 12,2 millions de dollars. Les grands projets comprennent, entre autres, des rénovations à l’hôtel Delta Beauséjour (2 millions), des travaux d’aménagement intérieurs au nouveau Centre d’expertise de RBC (2,7 millions), un nouveau magasin d’Alcool NB sur la promenade Elmwood (1,7 million) et des travaux d’aménagement au nouveau magasin Giant Tiger situé au 165, rue Main (500 000 $). Les permis commerciaux délivrés au premier trimestre représentaient presque les deux tiers de cette activité au cours de toute l’année 2015.

-30-