> Accueil > Gouvernement > Services municipaux > Inspection des bâtiments > Attention à la dilatation thermique

Attention à la dilatation thermique

Il y a dilatation thermique lorsque l’eau est réchauffée par un chauffe-eau ou un autre dispositif. À la chaleur, la densité de l’eau diminue et le volume augmente/se dilate. À titre d’exemple, l’eau réchauffée de 32 ºC à un réglage de thermostat de 60 ºC dans un chauffe-eau de 150 litres se dilatera de presque deux litres. Parfois, le volume supplémentaire créé par cette dilatation vainc la pression d’alimentation d’arrivée et est refoulé dans la conduite de branchement du service d’eau public.

Durant les périodes sans écoulement du réseau, des dispositifs antirefoulement, des réducteurs de pression et d’autres clapets de non-retour créent un réseau fermé, ce qui élimine une voie pour que l’eau dilatée retourne dans le service d’eau public.

La dilatation thermique de l’eau dans un réseau de plomberie fermé peut créer des problèmes irritants et potentiellement dangereux. Il s’agit notamment de l’accumulation de pression élevée dans un réseau causant des coups de bélier et l’égouttement chronique ou continu d’une soupape de sécurité thermique et d’une soupape de décharge. De plus, la dilatation thermique cause la fuite des robinets et des clapets à bille des réservoirs de toilette.

Des problèmes plus graves peuvent également survenir en raison de la dilatation thermique. Lorsque la pression s’accumule dans le chauffe-eau, des organes internes peuvent se briser comme le carneau, les raccords ou les raccordements de l’eau. Si le conduit d’évacuation du carneau éclate, cela peut entraîner la libération de gaz toxiques, comme du monoxyde de carbone, dans les pièces habitables. La dilatation thermique peut également entraîner la rupture ou la distorsion du réservoir à eau chaude et peut annuler la garantie du fabricant.

Selon le Code national de la plomberie, 2010 (article  6.1.11), « Si un clapet de retenue, un dispositif antirefoulement ou  un réducteur de pression est exigé, une protection contre la dilatation thermique peut être exigée. (…) Pour compenser l’augmentation de pression causée par la dilatation thermique à l’intérieur d’un réseau de distribution d’eau en circuit fermé, il faudrait prendre l’une des dispositions suivantes :

  1. installer un réservoir d’expansion du type à membrane de capacité appropriée et conçu pour un réseau d’alimentation en eau potable; 
  2. poser une soupape de dilatation thermique auxiliaire, conforme à la norme CSA- B125, Robinetterie sanitaire, réglée à une pression de 550 kPa ou moins et conçue pour un usage répété; ou
  3. un autre moyen acceptable par l’autorité compétente. »

Pour prévenir les dommages à la propriété privée causés par la dilatation thermique, vous êtes responsable de demander à un plombier autorisé d’inspecter votre plomberie pour déterminer s’il y a un réseau de plomberie fermé. En pareil cas, vous devez demander au plombier autorisé d’installer le dispositif approprié pour éliminer les problèmes qui peuvent se produire en raison de la dilatation thermique. Le défaut de régler le problème potentiel dans vos locaux pourrait endommager votre chauffe-eau ou votre plomberie ou les deux. Si l’on apporte des changements à la plomberie, il faut un permis de plomberie.