> Accueil > Résidants > Eau et égouts > Eau

Eau

La Ville de Moncton s'engage à fournir à ses citoyens une eau propre, claire et sans danger. La surveillance continue effectuée à la station de traitement d'eau ainsi que les analyses régulières menées à 32 sites font en sorte que notre eau surpasse les Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada

Le premier réseau d'aqueduc de Moncton a été mis en service en 1878. La Moncton Gas, Light, and Water Company exploitait alors le réseau. Le premier approvisionnement en eau provenait du réservoir d'Irishtown, qui fait maintenant partie du parc naturel d'Irishtown. Pour obtenir de plus amples renseignements, visister Le premier réseau d'aqueduc de Moncton.

De nos jours, l'approvisionnement en eau des villes de Moncton, Riverview et Dieppe provient du réservoir de Turtle Creek. Cette source d'eaux de surface est située à 10 km au sud-ouest de Moncton. La superficie du bassin hydrologique est de 160 km carrés. Le bassin s'étend au sud du réservoir de Turtle Creek jusqu'au sommet de la montagne Caledonia dans le comté d'Albert.

L'eau tirée du réservoir de Turtle Creek est pompée jusqu'à la station de traitement d'eau où elle y est traitée. Elle est ensuite livrée à plus de 100 000 personnes.

La division de l'approvisionnement en eau de la Ville de Moncton gère le bassin hydrologique et le réservoir et supervise le traitement, le transport, le pompage et le stockage de l'eau ainsi que les efforts de conservation de l'eau. Cette division est également responsable de la surveillance et des analyses hebdomadaires de la qualité de l'eau.

Station de traitement d'eau

Station de traitement de l'eauLa station de traitement d'eau du Grand Moncton, qui emploie huit personnes, est exploitée dans le cadre d'un partenariat public-privé entre la Ville de Moncton et l'entreprise Veolia Water Canada Inc. Ce partenariat constitue une entente entre une municipalité et une entreprise privée en vertu de laquelle l'entreprise financera, construira, gérera et exploitera des services municipaux au nom de la Ville.

La station de traitement d'eau est en mesure de produire 100 000 mètres cubes d'eau par jour, soit l'équivalent de 22,5 millions de gallons impériaux. Elle possède une capacité d'expansion pouvant atteindre 135 000 mètres cubes d'eau, soit l'équivalent de 30 millions de gallons impériaux.

La station de la Ville utilise un procédé d'absorption et de clarification multimédia à débit élevé qui est conçu pour enlever de l'eau les matières en suspension (turbidité), la couleur, le fer et le manganèse ainsi que les micro-organismes, comme les virus, les bactéries et les parasites. La station gère également l'alcalinité et la dureté de l'eau, de même que les problèmes liés au goût et à l'odeur de l'eau.

La station est située au 944, route 910, à Turtle Creek, au Nouveau-Brunswick. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour réserver une visite de la station, composez le 506-386-0120. 

Qualité de l'eau

Comment savons-nous que notre eau est salubre? Le personnel des services publics de la Ville de Moncton procède à une surveillance et à des analyses poussées de la qualité de l'eau, confirmation que l'eau de Moncton surpasse les exigences des recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada.

Cette surveillance et ces analyses comprennent notamment :  

  • Surveillance continue
    • Le personnel surveille continuellement les paramètres physiques de l'eau, dont les matières en suspension (turbidité), la couleur, les niveaux de pH, la température, le chlore résiduel (la quantité de chlore mesurée à un moment quelconque tout au long du réseau de distribution), à la station de traitement d'eau, à la station de pompage Highfield, au château d'eau Caledonia et à la station de pompage de Magnetic Hill.
  • Surveillance quotidienne du chlore résiduel
    • On vérifie quotidiennement le chlore résiduel dans près de 30 sites sans issue à faible débit du réseau de distribution. Un rinçage périodique des conduites principales assure la salubrité de l'eau à ces sites.
  • Analyse bactériologique hebdomadaire
    • Chaque semaine, les techniciens responsables de la qualité de l'eau recueillent 32 échantillons provenant des réseaux de distribution de Moncton, Riverview et Dieppe. Ces échantillons font l'objet d'une évaluation bactériologique au laboratoire du ministère de l'Environnement, à Fredericton. On vérifie chaque année les matières en suspension, le chlore résiduel, le nombre total de coliformes et de bactéries E. coli dans plus de 1 600 échantillons.
  • Test organique trimestriel
    • Quatre fois par année, environ 12 échantillons font l'objet de tests afin de déceler la présence de composés organiques, comme les hydrocarbures, les pesticides et les niveaux de sous-produits de désinfection.
  • Analyse physique et chimique semestrielle
    • Deux fois par année, environ 12 échantillons font l'objet d'analyses afin de vérifier s'il y a des changements dans la concentration des métaux d'origine naturelle, tels que le fer, le cuivre, le manganèse, le calcium, le sodium, le plomb, le mercure et le zinc.
  • Essai de corrosion
    • Afin de surveiller le contrôle de la corrosion du traitement d'eau, la Ville effectue des tests trimestriels sur les composés de corrosion ainsi que des tests mensuels sur la plomberie domestique afin de veiller à ce que la corrosion des tuyaux métalliques soit réduite au minimum.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon dont la Ville garde son eau propre et pure, veuillez consulter le Rapport annuel sur la qualité de l'eau.

Station de pompage Highfield

Station de pompage HighfieldUne fois que l'eau est traitée, elle doit être distribuée aux consommateurs. La gravité permet à l'eau de circuler dans les tuyaux, mais quand la gravité s'avère insuffisante, l'eau doit être pompée. La station de pompage Highfield est la principale station de pompage de la Ville. La station a fonctionné sans arrêt depuis sa construction en 1913. Elle est située à l'extrémité nord de la rue Highfield qui est adjacente au boulevard Wheeler.

La American Water Works Association (AWWA) a déclaré que la station de pompage Highfield était un édifice historique de la AWWA.