> Accueil > Résidants > Environnement > Lutte contre les moustiques et les animaux nuisibles

Lutte contre les moustiques et les animaux nuisibles

Des services de lutte contre les moustiques sont assurés en vertu d’un partenariat de financement avec la Commission de désinsectisation du Grand Moncton. Le service Ingénierie et Services environnementaux de la Ville de Moncton fournit des renseignements au sujet des programmes de dératisation, de l’inspection des propriétés et des animaux nuisibles.

Démoustication

La Ville de Moncton est un partenaire financier de la Commission de désinsectisation du Grand Moncton (CDGM). La Commission assume la responsabilité de la suppression des moustiques nuisibles dans le Grand Moncton. Veuillez communiquer avec la Commission au 506-859-2605 si vous avez des plaintes à formuler ou si vous souhaitez obtenir plus de renseignements. Les intéressés peuvent obtenir des détails au sujet du programme que gère la Commission au http://greatermonctonmosquitocontrol.com/fr/.

On inspecte et on traite les terrains publics abritant des secteurs de reproduction des moustiques en vue de supprimer ces derniers pendant qu’ils se trouvent encore au stade larvaire.

Virus du Nil occidental

Le signalement des oiseaux trouvés morts permet d’assurer une surveillance du virus du Nil occidental. Composez le numéro sans frais de la ligne d’information sur le virus du Nil occidental : le 1-800-580-0038.

Il est possible d’obtenir des renseignements sur le virus du Nil occidental sur le site Web du ministère de la Santé du Nouveau‑Brunswick.

Dératisation

Les rongeurs (rats et souris) vivent dans l’environnement que nous créons pour eux. Ils consommeront pratiquement n’importe quel genre de nourriture, ce qui peut inclure les aliments pour oiseaux et animaux de compagnie, les légumes entreposés dans des remises extérieures, les pelures qu’on dépose dans les bacs de compostage ouverts et les ordures ménagères rangées de façon inadéquate.

Supposer qu’il existe seulement des rongeurs dans les environnements sales est un mythe, car tout ce dont ils ont besoin est une source de nourriture et de l’eau ainsi qu’un lieu sûr où nicher. Les rongeurs vivent habituellement à une distance de 15,25 à 45,75 mètres (50 à 150 pieds) de leur source de nourriture. On trouve souvent des terriers dans lesquels ils nichent dans les endroits que ne fréquentent pas les humains, par exemple :

  • à l’intérieur et à proximité des bacs de compostage ouverts) même s’ils renferment seulement de la tonte de pelouse). On peut recouvrir les bacs de compostage d’un moustiquaire pour en exclure les rongeurs; ces derniers ne devraient pas poser de problème si on assure un entretien adéquat;
  • dans les piles de bois;
  • sous les remises et les piles d’entreposage;
  • dans les parties de la cour non entretenues;
  • dans les lieux d’entreposage de déchets.

 

Les méthodes les plus courantes de lutte contre les rongeurs consistent à utiliser des pièges et des appâts anticoagulants.

Pièges : Les rongeurs se méfient des choses nouvelles dans leur environnement. Placez les pièges contre les murs périmétriques (perpendiculairement) pour que les rongeurs soient obligés de circuler au‑dessus du mécanisme de déclenchement. Les saucisses fumées et le beurre d’arachides constituent des appâts efficaces. Prenez soin d’utiliser des appâts frais. Il peut s’avérer avantageux d’appâter le piège sans le tendre jusqu’à ce que les rongeurs deviennent habitués à y venir pour y puiser de la nourriture. Vous pourrez tendre le piège avec plus d’assurance une fois qu’ils y viennent.

Appâts : Les appâts anticoagulants peuvent être toxiques pour les humains et les animaux de compagnie de même que pour les rongeurs. Il faut toujours les insérer dans un point d’appât inviolable. Il est recommandé d’éviter d’utiliser des appâts empoisonnés à l’intérieur, car les rongeurs en décomposition inaccessibles peuvent causer des problèmes d’odeur difficiles à résoudre.

Si vous trouvez des rongeurs morts dans la cour, éliminez‑les le plus rapidement possible en les ramassant à l’aide d’une pelle et en les déposant dans un sac vert transparent. Vous pouvez les jeter avec vos ordures ordinaires.

Responsabilité en matière de dératisation

La dératisation demeure la responsabilité du propriétaire. L’exterminateur peut aider à l’inspection de la propriété et formuler des recommandations en vue de l’application des arrêtés municipaux, au besoin. Les locataires sont protégés au moyen d’arrêtés prévoyant des normes minimales, mais ils sont encouragés à collaborer avec le propriétaire pour assurer un bon entretien ménager.

La Ville de Moncton éliminera les rongeurs présents à l’intérieur de l’emprise des rues ou sur les propriétés de la municipalité.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le contrôle efficace des rats et des souris, veuillez consulter le site de Canadiens en santé.

Animaux de la faune nuisibles

Les services de contrôle des animaux de la faune nuisibles ne relèvent pas de la Ville de Moncton. Les résidants aux prises avec des problèmes relatifs aux animaux sauvages sont priés de communiquer avec un agent local de contrôle de la faune nuisible qu’on peut trouver dans les Pages Jaunes ou en consultant la liste des agents de contrôle de la faune nuisible sur le site Web du ministère du Développement de l’énergie et des ressources du Nouveau-Brunswick.
Pour des renseignements au sujet de la faune nuisible, consultez le site Web de la Prévention des dommages et méthodes de contrôle.


< haut de la page >