> Accueil > Résidants > Loisirs, parcs et culture > Arts et culture > Art intégré aux lieux publics > Monument Moncton 100 (Joseph Salter)

Monument Moncton 100 (Joseph Salter)

Monument Moncton 100 (Joseph Salter)

Artiste :

Claude Roussel

Date d’inauguration :

30 décembre 1990

Emplacement :

Parc du Mascaret, Moncton

Description de l’œuvre :

Le Monument Moncton 100  a été dévoilé le 30 décembre 1990 lors des célébrations du centenaire de la Ville de Moncton.

Le monument fait 20 pieds en hauteur et 80 pieds en longueur. La base du bassin et la proue sont coulées en plus de 200 tonnes de béton recouvert de blocs de granit noir sur lesquels sont gravés les noms de tous les anciens maires et du maire actuel de Moncton, laissant suffisamment de place pour les dirigeants municipaux des 100 prochaines années. La nature robuste de l’œuvre d’art en béton, granit et acier inoxydable signifie que même les Monctoniens les plus jeunes peuvent s’attendre à ce que leurs petits-enfants puissent admirer cette statue pour de nombreuses années à venir. (Source : Moncton Times & Transcript, le 26 décembre 1990)

« Je voulais saisir l’esprit du passé avec la statue de bronze du premier maire de Moncton ainsi que le sens de l’avenir avec les voiles très modernes et aux lignes pures qui nous donnent un sentiment de progression, de productivité et de monumentalité. » (Source : Claude Roussel, Moncton Times & Transcript, le 26 décembre 1990)

Symbolisme :

Le Monument Moncton 100 de Claude Roussel regorge de symboles étroitement liés à l’histoire de Moncton. Érigé au pied du parc du Mascaret, cette œuvre conçue selon le thème d’un navire représente le premier maire de Moncton, Joseph Salter, reconnu également pour son rôle fondamental à l’ère de la construction navale dans les années 1800s. Le choix de l’emplacement de l’œuvre, soit les abords de la rivière Petitcodiac et de son mascaret, ainsi que la proximité du lieu où ont existé les anciens chantiers de Joseph Salter, rend hommage à cette page importante de l’histoire de Moncton.

La magnifique statue de bronze de Joseph Salter légèrement penchée vers l’avant symbolise la vision progressive du premier maire de Moncton. La coque du bateau de béton et de granit à la base du monument représente les gens de Moncton, dont la détermination et la volonté sont inébranlables. Trois structures triangulaires d’acier pointées vers l’avant et situées à l’arrière du bateau sont des voiles qui symbolisent l’équilibre, la solidité et la stabilité de la collectivité.

Un mot sur l’artiste Claude Roussel

Né en 1930 à Edmundston, Nouveau-Brunswick, l’artiste de renommée internationale Claude Roussel a été initié à la sculpture par Paul Carmel Laporte, le pionnier des arts visuels au Madawaska. Il a ensuite étudié de 1950 à 1956 à l’École des Beaux-Arts de Montréal. À Edmundston, il est le premier artiste à avoir donné des cours d’art dans les écoles publiques francophones de la province.

Grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada en 1961, Claude Roussel se rend en Europe pour un voyage d’études et de production artistique d’un an. En 1963, une deuxième bourse du Conseil des arts lui permet de devenir artiste résident à l’Université de Moncton. Il y devient le pionnier de l’organisation des cours en arts visuels et y fonde une galerie d’art en 1965. Éducateur engagé et artiste prolifique, il a à son crédit 46 expositions solos et 119 expositions de groupe, et a réalisé plus de 30 projets d’art monumental. Tout au long de sa carrière, il a reçu une multitude de prestigieux prix et distinctions dont l’Ordre du Canada en 1984 et l’Ordre du Nouveau-Brunswick en 2002; il a aussi été nommé sur plusieurs conseils d’administration de regroupements artistiques.

Claude Roussel s’est retiré de l’enseignement en février 1992 et se consacre maintenant à la sculpture et à la peinture, dans son atelier de Cap-Pelé.

Moncton 100 Monument (Joseph Salter) - Close-up

 

Moncton 100 Monument (Joseph Salter) - Full View Angled