> Accueil > Résidants > Loisirs, parcs et culture > Arts et culture > Art intégré aux lieux publics > Transition 2000: union, collaboration, progression

Transition 2000: union, collaboration, progression

Transition 2000 : union, collaboration, progression

Artiste :

Claude Roussel

Date de création :

1999

Emplacement :

Caisse populaire Moncton-Beauséjour, 305, rue St. George

Description de l’œuvre :

Transition 2000 : union, collaboration, progression est une sculpture en trois dimensions en cuivre et en laiton fixée sur le mur extérieur de la Caisse populaire Moncton-Beauséjour située sur la rue St. George à Moncton. Cette sculpture a été créée pour célébrer la transition vers le nouveau millénaire.

Symbolisme :

Le concept de Transition 2000 combine famille, considérée comme la pierre angulaire de la vie, et économie. Quatre plaques de bronze représentent les silhouettes d’un homme, d’une fille, d’un garçon et d’une femme. Les images positives sont fixées au-dessus des formes découpées. La deuxième partie de la sculpture représente des découpes en forme de voiles sur des tubes de cuivre symbolisant le vent. Au-dessus de la sculpture se trouve l’étoile à cinq pointes de l’Acadie. La composition symbolise la force de la famille, la confiance en la situation présente et en l’avenir en ce début du millénaire. Afin de représenter l’importance de la technologie dans la vie moderne, l’artiste a utilisé le symbole @ au centre des ballons tenus par les enfants dans la sculpture. (Source : Moncton Times & Transcript, janvier 2000)

Un mot sur l’artiste Claude Roussel

Né en 1930 à Edmundston, Nouveau-Brunswick, l’artiste de renommée internationale Claude Roussel a été initié à la sculpture par Paul Carmel Laporte, le pionnier des arts visuels au Madawaska. Il a ensuite étudié de 1950 à 1956 à l’École des Beaux-Arts de Montréal. À Edmundston, il est le premier artiste à avoir donné des cours d’art dans les écoles publiques francophones de la province.

Grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada en 1961, Claude Roussel se rend en Europe pour un voyage d’études et de production artistique d’un an. En 1963, une deuxième bourse du Conseil des arts lui permet de devenir artiste résident à l’Université de Moncton. Il y devient le pionnier de l’organisation des cours en arts visuels et y fonde une galerie d’art en 1965. Éducateur engagé et artiste prolifique, il a à son crédit 46 expositions solos et 119 expositions de groupe, et a réalisé plus de 30 projets d’art monumental. Tout au long de sa carrière, il a reçu une multitude de prestigieux prix et distinctions dont l’Ordre du Canada en 1984 et l’Ordre du Nouveau-Brunswick en 2002; il a aussi été nommé sur plusieurs conseils d’administration de regroupements artistiques.

Claude Roussel s’est retiré de l’enseignement en février 1992 et se consacre maintenant à la sculpture et à la peinture, dans son atelier de Cap-Pelé.

Véritable chef de file dans son domaine, il est l’artiste à avoir réalisé le plus grand nombre d’œuvres d’art public à Moncton, intérieures et extérieures, soit près d’une vingtaine. M. Roussel a joué un rôle primordial dans l’établissement de l’art contemporain à Moncton.


Transition 2000 : union, collaboration, progression


Transition 2000 : union, collaboration, progression