> Accueil > Résidants > Préparatifs d'urgence > Pannes de courant en hiver

Pannes de courant en hiver

Les pannes de courant peuvent durer entre quelques heures et plusieurs jours, et sont souvent causées par des tempêtes de pluie verglaçante ou de grésil ou des vents violents qui endommagent l’équipement et les lignes de transport d’énergie. Durant une panne hivernale prolongée, le froid et l’humidité peuvent endommager les murs, les planchers et la plomberie d’une maison, en plus d’incommoder sérieusement ses occupants.

Précautions à prendre | Que faire en cas de panne de courant en hiver | Protection d'appareils électroniques | Evacuer | Fils électriques tombés au sol | Génératrices auxiliaires | Après le retour du courant | Détérioration de la nourriture

Précautions à prendre

Au Canada, de nombreux systèmes de chauffage résidentiels dépendent de l’électricité pour fonctionner. Vous pouvez installer un poêle ou un appareil de chauffage d’appoint qui fonctionne sans électricité et qui ne dépend pas de composantes électriques connexes, comme un moteur ou un ventilateur. Il est important que cet appareil soit relié à un conduit de cheminée approprié. Ne reliez jamais plus d’un appareil de chauffage au même conduit de cheminée. Si vous devez utiliser le conduit de l’appareil de chauffage principal, débranchez celui-ci du conduit avant d’y raccorder l’appareil d’appoint. N’utilisez que des appareils approuvés par l’Association canadienne de normalisation (CSA) ou par l’Association canadienne du gaz.

Si votre système de chauffage d’appoint est conçu pour fonctionner à même l’alimentation en gaz ou le réservoir de mazout de la maison, faites faire les raccordements et l’installation des robinets d’arrêt par un technicien qualifié.

Si vous avez un foyer ou un poêle à bois, stockez une bonne réserve de combustible. Faites nettoyer la cheminée tous les automnes. La créosote qui s’accumule dans la cheminée peut s’enflammer lorsqu’elle est soumise à une température élevée soutenue et causer un incendie de cheminée.

Avant d’envisager l’achat d’une génératrice auxiliaire, vérifiez auprès des fournisseurs ou fabricants de systèmes de chauffage, d’appareils ménagers et de systèmes d’éclairage les caractéristiques (courant, tension) de l’alimentation électrique de ces appareils, et renseignez-vous sur les procédures de mise en service et d’exploitation de la génératrice.

*IMPORTANT : Si un membre de votre ménage dépend d’appareils électriques essentiels au maintien de la vie, inscrivez-vous auprès de votre compagnie d’électricité (Énergie Nouveau-Brunswick, service à la clientèle : 1-800-663-6272).

< Haut de la page >

Que faire en cas de panne de courant en hiver

Vérifiez si la panne se limite seulement à votre demeure. Si vos voisins n’ont pas de courant non plus, alertez la compagnie d’électricité (Énergie Nouveau-Brunswick, pannes de courant : 1-800-442-4424). Si vos voisins ont du courant, vérifiez vos disjoncteurs ou vos fusibles. Si le problème ne vient pas de là, vérifiez les fils électriques qui alimentent votre maison. S’ils sont visiblement endommagés ou tombés au sol, ne vous en approchez pas et avisez-en la compagnie d’électricité.

Coupez l’alimentation de tous les électroménagers, appareils électroniques et outils électriques, et baissez le ou les thermostats de votre système de chauffage au minimum. Ces mesures sont importantes pour les raisons suivantes :

  • Les outils et les électroménagers laissés allumés vont se remettre en marche automatiquement au retour du courant; en les débranchant vous éviterez de les endommager et réduirez les risques de blessures et d’incendies. 
  • Il est plus facile de rétablir le courant lorsque le réseau n’est pas surchargé. 
  • Laissez une lumière allumée pour savoir quand le courant sera revenu.

Évitez d’ouvrir inutilement la porte du réfrigérateur ou du congélateur. Un congélateur bien rempli et dont la porte reste fermée peut conserver la nourriture congelée pour une période de 24 à 36 heures. En hiver, on peut également mettre les denrées périssables au froid à l’extérieur. Évidemment, il faudra les mettre dans des contenants scellés pour les protéger de la contamination et des animaux. Cette pratique appelle un certain nombre de précautions : il faudra surveiller les variations de la température, protéger les aliments des rayons du soleil pour éviter qu’ils ne dégèlent ou ne deviennent trop chauds et se rappeler que, si la température extérieure est assez basse pour empêcher les aliments congelés de dégeler, elle est trop basse pour les aliments à réfrigérer.

N’utilisez jamais un barbecue à charbon de bois ou au gaz, une chaufferette de camping ou une génératrice domestique à l’intérieur. Ces appareils produisent du monoxyde de carbone, un gaz toxique inodore et incolore qui peut causer des problèmes de santé, voire la mort avant que sa présence ne soit décelée.

Utilisez toujours de vrais chandeliers ou bougeoirs et ne laissez jamais de bougies allumées sans surveillance.

Souvenez-vous que même par temps très froid, cela prend plusieurs heures avant qu’une maison non chauffée devienne trop froide pour être confortable, à condition que les portes et les fenêtres soient bien fermées.

< Haut de la page >

Protection d’appareils électroniques

Au retour du courant, une surcharge de tension pourrait endommager les composantes électroniques d’appareils vulnérables comme les ordinateurs. S’équiper d’une barre d’alimentation avec limiteur de surtension est une précaution simple et économique.

< Haut de la page >

Evacuer

Si vous devez évacuer la maison pendant une tempête de neige :

  • Fermez le disjoncteur principal ou l’interrupteur du panneau d’alimentation. 
  • Fermez le robinet de la conduite d’alimentation en eau à l’intérieur de la maison. Protégez le robinet, le tuyau d’admission, le compteur et la pompe à l’aide de couvertures ou de matériaux isolants. 
  • Si vous utilisez un appareil de chauffage auxiliaire, assurez-vous qu’il fournit assez de chaleur pour empêcher la tuyauterie de geler. Si vous n’avez pas d’appareil de chauffage auxiliaire, ou comme précaution élémentaire, videz toute la tuyauterie. En commençant par les étages supérieurs, ouvrez tous les robinets et actionnez la chasse d’eau des toilettes à plusieurs reprises. Allez au sous-sol et ouvrez le robinet de vidange. Vidangez également le réservoir à eau chaude : raccordez un tuyau au robinet de vidange pour que l’eau puisse s’écouler dans le drain du sous-sol. (Si vous videz un réservoir à eau chaude au gaz, vous devez aussi éteindre la veilleuse d’allumage. Il faudra faire appel à un technicien qualifié pour la rallumer.) 
  • Débranchez et videz les tuyaux de la machine à laver. 
  • Ne vous inquiétez pas des petites quantités d’eau qui pourraient rester dans les tuyaux horizontaux. Versez un peu de glycol ou de produit antigel dans les cuvettes de toilette ainsi que dans les renvois des éviers et de la baignoire. 
  • Si votre maison est équipée d’une pompe de puisard pour évacuer les eaux d’infiltration, rappelez-vous que celle-ci ne sera pas fonctionnelle durant une panne de courant et qu’il faudra retirer tous les objets de valeur de votre sous-sol pour qu’ils ne soient pas abîmés par une éventuelle accumulation d’eau.

< Haut de la page >

Fils électriques tombés au sol

  • Signalez immédiatement à votre compagnie de distribution d’électricité (Énergie Nouveau-Brunswick : 1-800-442-4424) la position exacte de tout fil électrique tombé au sol. 
  • N’approchez pas à moins de 10 mètres (33 pieds) des fils tombés au sol ou de tout objet en contact avec ceux-ci, et avertissez vos voisins du danger. 
  • Tenez toujours pour acquis que ces fils sont sous tension. Il est souvent difficile de distinguer les fils d’électricité des fils de câblodistribution ou de téléphone, mais dites-vous que même ces derniers peuvent vous donner un choc électrique. Traitez donc tout fil tombé au sol comme un danger.

< Haut de la page >

Génératrices auxiliaires

Il est bon d’avoir une génératrice auxiliaire en cas de pannes d’électricité, mais il y a des dangers qu’il vous faut connaître.

Le raccordement d’une génératrice à un circuit électrique permanent doit être fait par un technicien compétent et approuvé par la compagnie d’alimentation en électricité. Sinon, des accidents sérieux pourraient en résulter. Le courant produit par la génératrice pourrait remonter jusqu’à un transformateur et, amplifié, mettre la vie des monteurs de ligne en danger. Et une personne qui toucherait un équipement alimenté par cette génératrice courrait également un risque. Par ailleurs, il y a un risque certain qu’une génératrice branchée au circuit électrique permanent explose et cause un incendie au retour du courant.

Pour utiliser votre génératrice de façon sécuritaire, il faut suivre les instructions du fabricant. Placez la génératrice à l’extérieur, dans un endroit bien ventilé et loin des portes et des fenêtres, afin d’éviter que les gaz d’échappement s’infiltrent dans la maison. Branchez les lumières et les appareils électriques directement à la génératrice. Si vous devez utiliser des rallonges, assurez-vous qu’elles sont de calibre approprié et approuvées par la CSA.

*IMPORTANT : Le raccordement direct de la génératrice au réseau électrique permanent d’une maison met en danger la vie aussi bien des membres du ménage que des travailleurs des services publics.

< Haut de la page >

Après le retour du courant

Si l’interrupteur ou le disjoncteur principal avait été fermé, vérifiez à nouveau que tous vos outils, électroménagers sont bien débranchés afin de prévenir les dommages qu’une surcharge de tension pourrait occasionner à la réalimentation du secteur. 

  • Si le sous-sol est inondé, assurez-vous que le courant est coupé avant d’y pénétrer. 
  • Avant d’utiliser les appareils, les prises de courant, les boîtes de fusibles ou de disjoncteurs et les panneaux de distribution qui ont été endommagés par l’eau, faites-les vérifier et nettoyer par un technicien compétent. 
  • Remettez en place le tuyau du système de chauffage principal menant au conduit de cheminée (s’il avait été enlevé) et fermez le robinet d’alimentation de votre appareil de chauffage auxiliaire. 
    Rétablissez le courant électrique en ouvrant l’interrupteur principal. 
  • Laissez au réseau électrique le temps de se stabiliser avant de rebrancher tous vos appareils électriques. Commencez par monter le ou les thermostats du système de chauffage et, après quelques minutes, redémarrez le réfrigérateur et le congélateur. Attendez 10 à 15 minutes avant de rebrancher vos autres appareils électriques. 
  • S’il vous a fallu couper l’eau et vidanger le réseau de plomberie, fermez le robinet de vidange. Ouvrez le robinet de la conduite d’alimentation. Fermez les robinets aux niveaux inférieurs de la maison pour permettre à l’air de s’échapper par les robinets du haut. Assurez-vous de remplir le chauffe-eau avant de rétablir le courant. Au besoin, rincez la machine à laver et le lave-vaisselle. 
  • Pendant quelques heures, maintenez la température à un niveau plus élevé que la normale afin de chasser toute l’humidité de la maison.

Remplacez les articles de votre trousse de survie que vous avez utilisés afin que celle-ci soit complète lorsque vous en aurez besoin une autre fois.

< Haut de la page >

Détérioration de la nourriture

Vérifiez l’état de la nourriture périssable dans les réfrigérateurs, congélateurs et armoires. Si la porte d’un congélateur reste fermée, les aliments peuvent demeurer congelés pendant 24 ou même 36 heures (selon la température extérieure).

Quand la nourriture commence à dégeler, il faut la faire cuire. Sinon, il faut s’en défaire en suivant les indications des autorités sanitaires locales.

< Haut de la page >