Web banner - Canada150
 > Accueil > Résidants > Événements > Célébrations Canada 150 à Moncton > Scène du Place Downing

Scène du Place Downing

 

Izzy and the Prohibition

Izzy and the Prohibition (C150)

Formé au début 2014 d'un collectif d'artistes chevronnés de la scène musicale de Moncton, le groupe Izzy and the Prohibition partage une passion pour le soul, le blues et le Motown.
Iz Ouellet (voix), Danny Bourgeois (batterie), Chris Boulay (basse), Christien Belliveau (guitare) et Joel Robichaud (clavier) espéraient un projet comme celui-ci pour partager leur passion pour de grands artistes comme Bonnie Raitt, Sharon Jones & the Dap-Kings, Susan Tedeschi, Ray Charles, Etta James, Aretha Franklin, Chaka Khan, Johnny Lang, pour n'en nommer que quelques-uns. Ces musiciens authentiques, dévoués et talentueux sauront vous faire chanter, taper du pied et danser follement. Tous les amateurs de blues, de Motown et de soul doivent voir le spectacle d’Izzy and the Prohibition!

Cy

Cy (C150)

Avec leurs guitares, mandolines, claviers et quatre belles voix, ce groupe néo-écossais/néo-brunswickois, établi à Moncton, réussit à unir les styles folk, progressif et traditionnel pour créer une sonorité à la fois chaude et harmonieuse. Enfant de la nouvelle vague indie-folk acadienne, Cy se démarque par ses harmonies recherchées et par son sens de l’humour contagieux.

En août 2014, le groupe a lancé son premier mini album homonyme, une collection de compositions originales qui ne cesse de faire couler de l’encre dans les médias francophones des Maritimes. Les cinq pistes de l’album sont le produit d’une recherche musicale inspirée par les mélodies et les contes traditionnels qui se font toujours entendre à la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse.

Le premier album complet du groupe, Deuxième nation, comporte neuf chansons, pour la plupart composées par Cy, et dont la majorité des textes sont écrits par le chanteur principal du groupe, Éric Dow. Guyaume Boulianne signe lui aussi les paroles d’une chanson. Deux pièces sont des interprétations, arrangées à la manière de Cy, et une un texte de Georgette LeBlanc.

Ayant tous grandi dans des milieux francophones minoritaires, les membres de Cy tiennent particulièrement à cœur la lutte contre l’anglicisation des milieux scolaires. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle ils tissent dans leur spectacle un discours promouvant la confiance linguistique et la construction identitaire par l’entremise de la musique. 

The Backyard Devils

The Backyard Devils

L’histoire des BackYard Devils a commencé il y a de cela cinq ans, lorsque le chanteur et parolier principal Erik Arsenault a décidé de retourner dans les Maritimes après avoir travaillé dans l’ouest quelques années. L’idée de former un groupe de bluegrass et de dirty country a germée lors de la route de retour qu’Erik a faite en compagnie de son frère Rémi. Le duo voulait que le groupe puisse à la fois divertir les jeunes et les moins jeunes. Ils ont recruté deux musiciens très en demande dans la région : le guitariste Chris Belliveau et le joueur de mandoline et de banjo, Dillon Robicheau. Avec une guitare rythmique qui a du swing, de joyeux slaps de basse, des solos de guitare fracassants et un jeu de banjo et de mandoline rapide comme l’éclair, les BackYard Devils ont su façonner leur propre son tout en rendant hommage aux légendes du genre. Leur premier album éponyme, lancé en mai 2011, a été très bien reçu à la fois par le public et la critique. Les BackYard Devils sont devenus des favoris du circuit de spectacles festifs des Maritimes. Ils ont gagné trois prix Musique NB. Ils ont aussi effectué des tournées partout au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, en France et en Suisse. Ils ont lancé leur second album Honky Tonk Heartbreaker en décembre 2014.

Joey Robin Haché

Joey Robin Haché

Joey Robin, artiste acadien originaire de Nigadoo, au Nord du Nouveau-Brunswick, figure comme l’un des représentants de la relève musicale acadienne de l’heure. Il est auteur-compositeur-interprète, artiste visuel diplômé de l’Université de Moncton, formateur, régisseur et finalement, administrateur du financement des artistes chez Le Grenier musique. Il arpente les scènes des salles et festivals depuis maintenant 8 ans. Il est charismatique, audacieux, authentique, vrai passionné de la chanson, de la scène et du public.

Joey Robin Haché propose un son folk rock alternatif tout en poésie, avec une ambiance parfois pensive, mais aussi très souvent dansante. Traitant de sujets souvent personnels, son plus récent album, sorti en novembre 2016, s’intitule Stigmates.

Lauréat du Gala de la chanson de Caraquet 2014 et finaliste au Festival international de la chanson de Granby 2015, son premier disque Repaver l’âme (2014) a été primé dans les catégories « Enregistrement de l’année » et « Enregistrement solo de l’année » aux Prix Musique NB en 2015, en plus de recevoir le prix d’Enregistrement francophone de l’année aux East Coast Music Awards en 2016. De 2014 à 2016, il a présenté plus de 150 spectacles au Québec, en Acadie, dans l’Ouest canadien, en Ontario et en Europe. 

The Monoxides

The Monoxides

The Monoxides ont à leur actif un super 45 tours, deux albums et de nombreux microalbums. Le groupe a été formé en 1988 par Steve Hickox (voix, guitare) et Ken Kelley (batterie). Le bassiste PJ Dunphy s’est joint au groupe en 1990, suivi du guitariste Derek Robichaud en 1991. Entre 1995 et 1998, le groupe a accompagné entre autres ZZ Top, Our Lady Peace, The Headstones et The Pursuit of Happiness dans de grandes tournées au Canada, en plus de jouer en première partie de leurs tournées aux États-Unis et au Mexique. Le guitariste et chanteur Marco Rocca s’est joint au groupe en 2003. Le groupe est en train d’écrire de nouvelles pièces pour son prochain album.