> Accueil > Visiteurs > Attractions touristiques > Zoo de Magnetic Hill > Historique du Zoo

Historique du Zoo

Zoo Education Banner

Le Zoo de Magnetic Hill a ouvert ses portes en 1953 en tant que ferme à gibier et accueillait des espèces indigènes orphelines ou blessées, comme les ours, les hiboux et les chevreuils. Après quelques années, la Ville de Moncton en est devenue propriétaire et a commencé à acquérir plus d'espèces exotiques, ce qui a finalement entraîné un changement de nom. Le Magnetic Hill Game Farm est donc devenu le Zoo de Magnetic Hill. En 1993, le Zoo de Magnetic Hill a été accrédité par l'Association des zoos et aquariums du Canada (AZAC).

La conversion de la ferme à gibier en zoo a demandé bon nombre de réparations et d'améliorations. Pour cette raison, le Zoo avait besoin d'autres sources de revenu autre que l'argent qui lui était offert par la Ville de Moncton. L'organisme Les Amis du Zoo a été créé en 1989 par trois personnes avec l'objectif premier d'amasser des fonds pour améliorer l'habitat des animaux du Zoo. Le petit groupe de trois personnes comprenait Shirley Dingley, Deborah Fisher et Bruce Dougan. Carolyn Dunlop s'est ajoutée au groupe au cours de la première année et les membres du groupe se sont employés à créer le programme Adoptez Un Ami.

Magnetic Hill Zoo Photo 17

Après avoir créé le programme Adoptez Un Ami, ils ont mis en place d'autres activités et collectes de fonds afin de recueillir encore plus de fonds, notamment des spectacles d'éléphants, les programmes de sensibilisation, intouches, la soirée « Safari Night », la soirée de vente aux enchères nommée « Lions and Bears at the Fox and Hound », le tournoi de golf, le rendez-vous fabul’ŒUFS de Pâques, le Zoo est ouvert pendant l'hiver (les dimanches) et la ruée vers l'Halloween.

En 1992, Les Amis du Zoo ont décidé d'élaborer des programmes d'éducation si nécessaires au Zoo. Sous la direction de Deborah Fisher et avec l'aide de Pat Bourgeois et de Greig Longaphie, ces programmes ont été lancés dans le grenier de l'ancien bâtiment du Zoo. Les programmes d'éducation ont continué d'évoluer pendant les prochaines années et, finalement, il a fallu une installation d'éducation distincte. À cette époque, la Ville de Moncton a reçu une offre d'achat d'une grande roulotte industrielle à Richibucto pour un dollar, qui a été déplacée au Zoo et est devenue le premier centre d'éducation.

En 1995, on a rajouté dix acres au Zoo et nommé cette aire l'« oasis africaine ». En ajoutant cette vaste étendue de terrain au Zoo déjà d'une grande taille, on a pu élargir la famille du Zoo avec de nouveaux animaux ainsi qu'accroître la variété de types d'animaux. C'est ainsi qu'on y a ajouté le centre des primates, le Frog Bog, l'étang à carpes koï, la réserve ornithologique, l'enclos des zèbres et des chameaux et le terrain de jeux pour les enfants.

Peu après, en 1997, on a construit l'insectarium. On a aussi déménagé les ours dans leur nouvelle exposition, qui leur permettait de vivre dans un habitat naturel pour la première fois. De plus, on a construit un nouveau bâtiment à l'entrée. En plus de toutes ces réalisations, les programmes d'éducation du Zoo ont remporté un prix pour leurs réalisations remarquables accordé par l'AZAC. Le Zoo a procédé à des modifications des programmes afin de pouvoir les offrir sur des périodes d'une semaine au lieu d'une journée.

Une installation alimentaire, qu'on a nommée Chukula, a été ajoutée afin de mieux satisfaire aux besoins des visiteurs. Une année plus tard, on a ouvert une deuxième installation alimentaire, nommée Chubuku, où on sert des boissons froides, de la crème glacée et des collations. L'enclos de ferme a été remanié la même année.Magnetic Hill Zoo Photo 18

L'ancienne fosse aux ours a été transformée en vivarium. Ce nouveau vivarium, qu'on appelle l'Écodôme, a ouvert ses portes en 2003. L'Écodôme a obtenu le prix Valorisation de l'environnement de l'AZAC. La même année, quelques autres enclos ont été reconstruits pour le mouflon à manchettes et le bison.

Dans les années qui suivirent, beaucoup d'autres enclos ont été élargis ou réaménagés, notamment les enclos des loutres, des loups, des vaches Watusi et des élans et l'aire de contact des chevreuils. Des présentations d'alimentation des animaux, présentées par les gardiens du zoo, ont aussi été ajoutées au calendrier quotidien pendant les mois de pointe de l'été.

Quelques années après le déplacement du premier centre d'éducation, la demande accrue pour les programmes d'éducation a fait en sorte que le bâtiment était devenu trop petit. C'est pourquoi, en 2003, les Amis du Zoo ont construit le centre d'éducation actuel, avec trois salles de classe, des salles de toilettes, un bureau, une cuisine, une pièce réservée aux premiers soins et un centre de découverte.

La construction des aires privilégiées réservées aux lions et aux autruches a commencé en 2005 et leur ouverture officielle a eu lieu en juillet 2006. Le Zoo a gagné le prix Valorisation de l'environnement pour ces aires. Au cours de ce même été, l'étalage de nourriture a aussi été rénové et le Zoo a obtenu la distinction de meilleure destination du Nouveau-Brunswick.

Parmi tous ces prix et ces améliorations, le Zoo a reçu son renouvellement d'accréditation de l'AZAC en 2006. Il a aussi eu la chance d'exposer les gagnants du Concours de rédaction et d'art Robert Bateman de 2006.

Magnetic Hill Zoo Photo 19La construction des enclos susmentionnés ainsi terminée, le Zoo a pu investir ses efforts sur son accessibilité publique. La première étape a été de nommer les sentiers et de mettre des affiches afin d'aider le public à se retrouver dans le Zoo.

L'année 2007 a marqué le 10e anniversaire de la collecte de fonds « la ruée vers l'Halloween » annuelle des Amis du Zoo. Afin de bien célébrer cet anniversaire, le conseil des Amis du Zoo a décidé d'ajouter un 10e lieu à la collecte de fonds « la ruée vers l'Halloween » pour en faire un événement encore plus remarquable.

En 2008, on a construit le nouvel enclos « Pays des Couguars », qui a reçu le prix Valorisation de l'environnement. Le Zoo a aussi reçu deux autres reconnaissances : il a atteint le quatrième rang sur la liste des dix zoos au Canada et est inscrit sur la liste des dix prestigieux endroits que les enfants devraient visiter au Canada atlantique.

En 2009, on a construit un nouvel enclos pour les jaguars, qui ressemble à l'enclos « Pays des Couguars » construit l'année précédente. L'assortiment des animaux du Zoo s'est agrandi pour alors comprendre des mandrills, un singe colobe et deux lionceaux africains. Grâce au programme continu de reproduction réussi des lémurs vrais noirs et blancs, le Zoo a entamé la construction d'un nouvel enclos pour héberger ces singes. Ce nouvel enclos se trouve entre l'aire réservée à l'élan et à la vache Watusi et comptera deux paires de lémurs vrais noirs et blancs pour la reproduction. L'ancien insectarium a été rénové et rouvert avec un nouveau nom : le « Container ». Le « Container » est représenté comme un conteneur d'expédition pour l'exposition de la collection d'invertébrés du Zoo.

On a aussi créé le poste de contremaître des services de soins des animaux en 2009. Il en revient au contremaître des services de soins des animaux de gérer l'ensemble des animaux et le personnel de soins des animaux. À la conférence annuelle de l'AZAC, on a attribué à M. Bernie Gallant le premier prix de professionnel de l'année pour les soins des animaux en raison de ses 20 ans de contributions importantes au développement des volets de soins des animaux et d'éducation au Zoo de Magnetic Hill.

En 2010, le Carrefour des jaguars a reçu le prix Valorisation de l'environnement. Le Zoo a reçu ce prix à quatre reprises. Hawk Communication a créé un nouveau logo pour le Zoo. Le logo a d'ailleurs été reconnu à l'échelle internationale lors d'un concours à New York, où il a remporté la médaille de bronze contre 3 200 autres concurrents. Une nouvelle terrasse d'observation sans obstruction a été construite au-dessus de l'enclos des chevaux de Prezwalsk, ainsi qu'une nouvelle terrasse d'observation pour l'étang à grenouilles, et une nouvelle aire d'exposition a été ajoutée à l'Écodôme pour les toucans ariels et les pinchés à crête blanche. En outre, le Zoo a accueilli Kate Whalen en tant que coordonnatrice intérimaire des programmes d'éducation et à l'accueil pendant que Cathy Simon était en congé de maternité.

Le Zoo de Magnetic Hill a connu une année palpitante en 2011. Il a connu une fréquentation record avec plus de 137 000 visiteurs. Des grues à tête couronnée sont nées pour la première fois et il y a eu acquisition d'un deuxième colobe guéreza. Une invitée spéciale, Limba, l'éléphante d'Asie du Zoo de Bowmanville, est arrivée au début du mois de juin pour un séjour d'une semaine et de nombreux visiteurs ont pu monter sur son dos pour faire des promenades.

Le 1er janvier, un autre singe-écureuil est né. Malheureusement, en raison de complications lors de la mise bas, la mère est décédée peu après. Le personnel et les étudiants du Collège vétérinaire de l’Atlantique ont nourri le singe écureuil nouveau-né au biberon en lui donnant des soins 24 heures sur 24 et l’ont nommé Sheldon. Après avoir atteint la taille et la maturité adéquates, Sheldon a été réintégré avec succès dans la troupe de singes-écureuils au Zoo.

Au printemps 2011, le Zoo a reçu deux oursons orphelins qui avaient été découverts tout en haut d’un poteau d’électricité dans le nord du Nouveau-Brunswick. Les gardiens du zoo ont soigné ces oursons jusqu’à leur guérison. Les oursons ont reçu beaucoup d’attention des médias et sont très aimés des visiteurs du Zoo. Au cours de la saison 2012, une fois qu’ils auront atteint la taille et la maturité adéquates, les oursons rejoindront l’ours adulte mâle du Zoo.

En collaboration avec Parcs Canada et avec la permission d’Environnement Canada, le Zoo a poursuivi sa participation au programme de rétablissement du pluvier siffleur. Vingt-deux oeufs provenant de deux parcs nationaux des Maritimes ont été apportés au Zoo. Treize de ces oeufs n’étaient pas viables et neuf oeufs ont éclos sous le contrôle du personnel chargé des soins aux animaux du Zoo. Une fois que ces oisillons ont atteint le poids adéquat, ils ont été ramenés dans leur parc national d’origine en vue de leur libération. Ces oisillons avaient été placés dans un grand enclos en plein air où ils ont pu acquérir, dans un environnement naturel, mais sécuritaire, les compétences de survie nécessaires comme trouver de la nourriture, apprendre à voler et se cacher des prédateurs. En fin de compte, cinq oisillons ont été libérés avec succès dans la nature.

Le Zoo devait obtenir un renouvellement de son agrément en août 2011. Les deux inspectrices ont alors procédé à l’inspection des lieux. Elles ont visité tous les services du

Zoo, inspecté l’ensemble des animaux et de leurs installations, interviewé le personnel, et révisé les dossiers, les politiques et les manuels. Les inspectrices avaient alors indiqué que la révision du système de gestion clé et la désignation d’un autre emplacement pour effectuer les autopsies figuraient parmi les deux améliorations à apporter.

Les réalisations soulignées par les inspectrices : La forte présence du Zoo dans la collectivité par l’entremise des différents médias; les programmes éducatifs; le programme de conservation du pluvier siffleur; le Zoo a démontré sa solide vision en ce qui concerne la conservation dans un grand nombre de ses secteurs d’activité; le Zoo a établi des bases solides pour l’élaboration d’un programme vétérinaire et le Zoo apporte continuellement des améliorations et propose des solutions créatives pour les exigences en matière de sécurité et de soins des animaux.

Le Zoo de Magnetic Hill a été le fier récipiendaire de trois prix nationaux en 2011. Ces prix sont décernés à des individus et des institutions méritants par l’Association des zoos et des aquariums du Canada (AZAC).

Le prix Col. G.D. Dailley : Ce prix récompense les réalisations dans les programmes de propagation et de gestion qui conduisent à la survie à long terme des populations d’espèces animales à risque. Le Zoo a reçu le prix Col. G.D. Dailley pour sa participation au programme de rétablissement du pluvier siffleur et son dévouement à l’égard de ce dernier.

Le prix Eleanore Oakes : Ce prix récompense les réalisations importantes dans l’élevage d’animaux, la conception des enclos ou l’éducation. L’objectif de ce prix est de reconnaître les projets dont la taille ou le budget sont de plus petite envergure. Le prix Eleanore Oakes a été décerné au service d’éducation du Zoo pour sa croissance et son incidence importantes au cours des dernières années.

Le prix de professionnel pour les soins des animaux : Ce programme récompense l’innovation et la contribution d’un gardien de zoo ou d’un employé d’aquarium qui travaille au sein d’une institution agréée par l’AZAC. Le prix de professionnel pour les soins des animaux a été décerné à Jamie Carson, gardien du zoo principal des oiseaux et des primates et conservateur.

En 2012, Jamie Carson, gardien du Zoo principal (Oiseaux et primates), a également assumé la tâche de conservateur. Après plus de 30 ans de service auprès de la Ville de Moncton et du Zoo de Magnetic Hill en tant que contremaître à l'entretien, Chuck Mason a pris sa retraite.

Le Zoo a fait l'acquisition de grues demoiselles, de porcs-épics à crête d'Afrique et de loups arctiques, et des grues à tête couronnée y sont nées. Des enquêtes ont été menées auprès des visiteurs pour connaître l'opinion du grand public sur la valeur de la reproduction en captivité. Pour améliorer la gestion des dossiers, le Zoo a remplacé son ancien système par le système ZIMS.

Une nouvelle toilette publique a été construite sur le thème de l'Afrique dans l'Oasis d'Afrique. Les loups ont eu une nouvelle maison et un plus grand enclos, une nouvelle grange a été construite pour les poneys à côté de la section réservée aux randonnées équestres et on a commencé les travaux de construction pour le nouvel enclos destiné aux aigles. Les établissements de restauration du Zoo, Chukula et Chubuku, étaient exploités par East Coast Foods.

Pour la première fois, les Amis du Zoo organisent une collecte de fonds qui n'est pas réalisée à l'occasion d'un événement spécial, soit le Projet des grands félins. Les dons recueillis lors de cette campagne serviront à construire une section de l'Asie dans le Zoo. Elle comprendra des tigres de Sibérie, des léopards de l'Amour et des petits pandas et on y déménagera les gibbons lar et les muntjacs de Reeves qui font déjà partie de l'ensemble d'animaux du Zoo. La démolition de la plus ancienne section du Zoo a été entreprise en novembre et en décembre 2012 pour faire place à la nouvelle section, dont les travaux de construction débuteront en 2013.

Par ailleurs, les Amis du Zoo ont remanié leur programme d'hommage aux bénévoles en 2012.

Le service d'éducation a offert des fêtes autoguidées au cours des mois d'avril, de septembre et d'octobre. La fête autoguidée comprend la réduction des droits d'entrée pour l'ensemble du groupe, l'accès à une salle de fête et une chasse aux trésors pour conclure la visite du Zoo. Comme toujours, les fêtes d'anniversaire animées ont été offertes du mois de mai au mois d'août. De nouveaux cagibis semblables à des vestiaires ont été construits dans le centre d'éducation à l'intention des participants aux camps d'été. Des scènes d'animaux ont été peintes sur les murs au-dessus des cagibis dans chaque salle de classe. En outre, une télévision a été installée dans le centre de découverte pour que les visiteurs puissent visionner une courte vidéo sur le programme de rétablissement du pluvier siffleur.

À présent, l'inscription au programme « Adopter un ami » se fait à partir d'un système en ligne. Le nouveau système fournit tous les renseignements nécessaires aux enseignants et aux responsables de groupes afin qu'ils puissent prendre une décision éclairée concernant leur visite et s'inscrire en ligne. Toutes les inscriptions reçues indiquent l'heure et la date de réception afin de veiller à ce que le personnel octroie les demandes de visites guidées et de présentations en toute équité.

Le zoo a célébré son 60e anniversaire en 2013. Les célébrations du 60e anniversaire ont eu lieu le 6 juillet 2013 et comprenaient des spectacles de magie, des ensembles de jeux gonflables, des présentations spéciales des gardiens du zoo, plusieurs musiciens et des danseurs écossais.

Le zoo a connu une fréquentation record en 2013 avec 141 155 visiteurs!

À la mi-été, nous avons prêté recours au Zoo de Calgary ravagé par des inondations ainsi qu'à une animalerie spécialisée dans la vente de reptiles à Campbellton, au Nouveau-Brunswick. Notre aide auprès de ces deux emplacements nous a permis d'offrir un domicile à différents animaux : tamanoirs, condors des Andes, aras hyacinthes et tortues sillonnées.

Une réorganisation du personnel du zoo a eu lieu. Les nouveaux postes comprenaient un coordonnateur du zoo, un contremaître des soins des animaux, un technicien en santé animale et un superviseur de l'horticulture.

Bruce Dougan a été le fier lauréat du Prix d'excellence du directeur général 2013 présenté par Parcs Canada. Le Prix d'excellence du directeur général de Parcs Canada est l'honneur le plus prestigieux que décerne l'Agence et a été créé afin de reconnaître les employés et les partenaires qui ont atteint un niveau d'excellence remarquable et des résultats exceptionnels.Bruce a accepté ce prix au nom du personnel du Zoo pour son travail dans le cadre du programme de rétablissement du pluvier siffleur.

Le nouvel enclos des tigres de l'Amour comprend cinq phases de construction. Les deux premières phases sont terminées en 2013 et les trois dernières phases seront terminées en 2014.

La zone consacrée aux tours en poney a été rétablie pour compléter la grange des poneys qui a été construite durant l'année précédente. La nouvelle zone consacrée aux tours en poney comprend une aire de rassemblement ombragée dans laquelle les poneys peuvent se reposer entre les tours, une aire où l'on retrouve une pelouse aménagée de façon attrayante, une zone de prise de photos pour les parents, ainsi qu'un sentier boisé. La nouvelle zone consacrée aux tours en poney, qui porte le nom de ranch Circle M, est si populaire que les tours en poney ont augmenté de 72 %!

Une grande clôture en billes de cèdre a été construite pour accueillir des pygargues à tête blanche dans la section des Amériques du Zoo. Malheureusement, le transport des pygargues promis au Zoo a été interrompu pour des raisons juridiques. Par conséquent, le présentoir nouvellement complété a été lancé; il est actuellement habité par un grand parlement d'effraies des clochers. Peu après l'installation des effraies dans le présentoir, le Zoo de Calgary a demandé qu'on l'aide à assurer le placement d'une paire de condors des Andes. Les effraies des clochers ont donc été déménagées ailleurs dans le Zoo, et cette clôture de billes de cèdre appartient maintenant officiellement aux condors.

En vue de l'arrivée des nouveaux tigres et léopard de l'Amour, l'installation de quarantaine du Zoo a été mise à niveau. Deux grandes clôtures extérieures complètement fermées ont été construites; celles-ci mènent à trois chambres intérieures. Cette installation peut accueillir la plupart des carnivores et primates de grande taille.

En raison de la détérioration de l'état du terrain de jeu en bois du Zoo, un nouveau terrain de jeu a été installé. Ce nouveau terrain de jeu représente la structure de jeu la plus importante en hauteur de toutes les provinces maritimes, et il comprend trois étages d'aires de jeu, sept glissades, des endroits ombragés où les parents peuvent attendre leurs enfants, ainsi qu'une plus petite structure appropriée pour les jeunes enfants.

Le site Web du service d'éducation a été remanié, et une nouvelle vidéo promotionnelle a été produite et donnée par Meet Moncton/Voici Moncton. Pour la toute première fois, un système d'inscription en ligne en temps réel et non des formulaires papier ont été utilisés pour l'inscription aux camps de jour offerts par le Zoo en été.

Le programme Apprentis aux soins des animaux, qui en est maintenant à sa vingtième année, a été complètement remanié et élargi, en plus d'être renommé « Accros du Zoo ». Le programme Accros du Zoo peut maintenant accueillir un plus grand nombre de campeurs par semaine; un éducateur est désigné comme moniteur de camp et une petite cabine sert de base principale aux campeurs. Dans le cadre d'un programme formalisé, il offre plusieurs occasions d'interactions avec les animaux et permet aux jeunes d'accomplir quotidiennement des tâches avec des gardiens du zoo, ce qui est très amusant. Le service est heureux que la moitié des places offertes aient été comblées, étant donné qu'il a augmenté le nombre total de places offertes de 350 % par rapport à l'année dernière. Les participants au programme ont particulièrement aimé distribuer manuellement la nourriture aux primates, préparer des articles d'enrichissement pour les lions et observer les gardiens du zoo pendant qu'ils donnaient ces articles aux lions. Une petite cabine a donc été construite dans les bois, derrière le centre d'éducation, pour accueillir ces nouveaux campeurs. La cabine a servi de base principale aux campeurs; ils y ont entreposé leurs possessions, y ont pris des pauses, y ont créé des articles d'enrichissement pour les animaux et y ont reçu des directives de leur moniteur de camp.

Le service d'éducation a été le très fier récipiendaire d'un prix national présenté par Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC). Le prix Eleanore Oakes récompense les réalisations importantes dans l'élevage d'animaux, la conception des enclos ou l'éducation. L'objectif de ce prix est de reconnaître les projets dont la taille ou le budget sont de plus petite envergure. En 2011, le Zoo avait reçu ce prix pour l'ensemble de son service d'éducation. Cependant, cette année, il l'a reçu en reconnaissance du programme Accros du Zoo nouvellement remanié. Le comité des prix a fait l'éloge du programme Accros du Zoo, car il a été conçu de façon à enseigner des concepts clés tels que l'importance des zoos, les défis liés à la préservation des espèces en voie de disparition, la conservation, la classification des animaux, les bonnes techniques de manipulation des animaux ainsi que l'enrichissement et l'élevage d'animaux.

Un bébé jaguar est venu au monde en août 2014. La naissance de ce bébé a représenté un fait notable puisqu'il est le premier jaguar né au Zoo de Magnetic Hill et le premier élevé dans un zoo canadien depuis plusieurs années. Deux beaux petits couguars de l'Ouest ont été obtenus d'un zoo de l'Ontario en octobre.

Le Zoo de Magnetic Hill a terminé la première étape de construction d'un nouveau laboratoire et d'une nouvelle installation de quarantaine. Le laboratoire est maintenant entièrement fonctionnel et comprend un ordinateur, des balances, des microscopes et des locaux d'entreposage.

Toutes les clôtures dans les environs de l'enclos de ferme ont été remplacées par des clôtures de style « ranch du Kentucky » qui correspondent à celles de la zone consacrée aux tours en poney, construite l'année auparavant. L'entrée de l'aire de contact avec les chèvres a également été déplacée.

Un enclos extérieur a été construit pour les tortues sillonnées afin de permettre à ces animaux de profiter des températures chaudes d'été, de se chauffer au soleil et de brouter l'herbe fraîche. L'enclos sera érigé près de l'Écodôme.

Le Zoo a lancé une nouvelle initiative de préservation du bétail domestique. Tous les animaux d'élevage sont maintenant présentés dans l'enclos de ferme du Zoo. Il s'agit de variétés rares, patrimoniales et de race pure; la plupart sont arrivées en 2014. Parmi ces nouvelles espèces, on compte le lapin Californien, le mouton Suffolk, le canard domestique, la poule Soie Barbue, la poule Chabo et la poule Sebright.

Le Zoo a été l’hôte de la conférence annuelle de la CAZA-AZAC 2014 en septembre 2014.

Cathy Simon a été la très fière récipiendaire d'un prix national présenté par l'association Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC). Le Prix du professionnel de l'année au sein d'un zoo/aquarium récompense l'innovation et l'apport important dans le domaine des zoos et des aquariums fait par un employé permanent dans un établissement membre de CAZA/AZAC.

Le Zoo a accueilli 170 397 visiteurs en 2015, soit une augmentation de 22 % par rapport à 2014!

Pendant les mois d’hiver, le Zoo a établi un partenariat avec le Maritime Aquarium Club pour installer un aquarium à thème amazonien de 280 gallons au sein du Centre de découverte afin d’exhiber plusieurs poissons et plantes vivantes tropicaux.

En raison d’une accumulation trop grande de neige, les campagnes de financement Ouvertures hivernales du dimanche et fabul’ŒUFS de Pâques ont été annulées.

Bruce Dougan, directeur du Zoo de Magnetic Hill, fut nommé lauréat du prix Pionnier de l’Association de l’industrie touristique par l’Association de l’industrie touristique du Nouveau-Brunswick. Ce prix est offert en reconnaissance aux personnes ayant fait preuve de leadership dans la promotion du tourisme et de la province du Nouveau-Brunswick.

La section de l’Asie a été achevée afin d’inclure les enclos pour les tigres et le léopard de l’Amour, ainsi que les chouettes effraies. On a construit des répliques d’éléments suivants : une gare ferroviaire, un poste frontalier, une station de conservation, un camion immobilisé, et des scientifiques et biologistes russes. Une ligne du temps de la vie de Tomar, notre ancienne mascotte et très connu tigre de l’Amour, a été installée en bas de l’enclos du tigre de l’Amour. 

L’enclos « Le Monde de Cobaye » a été construit dans la zone de la ferme du Zoo pour l’exhibition de petits animaux amicaux, tels que les cochons d’Inde, les perruches, les poulets, et les poissons rouges. Les fenêtres du devant et des côtés du bâtiment ont été pourvues de moustiquaires afin que l’on puisse profiter de la lumière naturelle, de l’air frais et de la chaleur. 

Une série de vidéos Web en six parties a été lancée en 2015 et sera achevée en 2016. Ces vidéos Web visent, par l’intermédiaire de plateformes de réseaux sociaux, à sensibiliser davantage les gens à l’importance du Zoo dans la collectivité. Les trois premières vidéos, plus particulièrement le Zoo en lumières avec 45 000 visionnements, ont été très populaires.

Pendant les mois d’été, 34 grandes affiches ont été placées le long du chemin Magic Mountain à l’occasion de l’exposition « Les 34 merveilles du monde ». La Ville de Moncton et le Consulat général de France dans les provinces de l’Atlantique ont collaboré afin de mettre en place cette exposition bilingue en plein air. Chaque affiche donne un aperçu d’un des points chauds pour la biodiversité (hotspots), les animaux et les plantes y vivant, les menaces présentes dans la région, et les mesures de protection prises. Les affiches ont été conçues par le magazine Terre Sauvage, le Critical Ecosystems Partnership Fund et la Nature Photo Library. L’objectif de l’exposition a été de mieux faire connaître au public les menaces à la biodiversité partout dans le monde, ainsi que les mesures de protection mises en œuvre dans ces régions. L’exposition a également été l’occasion de présenter un autre élément artistique et culturel à la Ville de Moncton sous forme de présentation de photographies en plein air, le premier du genre à Moncton.

Les panneaux d’information sur les animaux ont été réorganisés et de nouveaux panneaux d’orientation mis en place pour s’intégrer harmonieusement au style et aux couleurs des nouveaux enclos pour les tigres et le léopard et de la nouvelle carte du Zoo pour les visiteurs. 

Le 28 novembre 2015, les Amis du Zoo ont présenté un char allégorique pour le défilé du Père Noël du Grand Moncton. Par la présentation du char, l’objectif des Amis du Zoo était de sensibiliser les gens au nouvel événement spécial « Zoo en lumières » qui allait débuter la semaine suivant le défilé. Une petite équipe de bénévoles a conçu, décoré et animé le char en utilisant un grand nombre de lumières qui avaient été exposées au Zoo pendant l’événement spécial « Zoo en lumières ». Par ailleurs, le char allégorique des Amis du Zoo est arrivé en première place dans la catégorie des organismes sans but lucratif.

L’événement Zoo en lumières s’est déroulé du 3 au 23 et du 26 au 30 décembre. Les visiteurs ont pu voir scintiller des centaines de milliers de lumières de Noël partout dans le Zoo; visiter les animaux du Zoo dans le centre des primates, le Centre de découverte et l’Écodôme; visionner un court-métrage bilingue sur le thème de l’hiver projeté sur un écran géant; et se réchauffer autour d’un feu de camp. Le Zoo a ouvert ses portes en soirée la semaine et de 14 h à 21 h les fins de semaine ainsi que pendant la deuxième moitié des congés de Noël. Au cours de la journée, lorsque les conditions météorologiques le permettaient, les visiteurs ont pu observer des animaux qui tolèrent bien l’hiver en plein air.

Evolution du Zoo de Magnetic Hill