> Accueil > Résidants > L'histoire de Moncton

L'histoire de Moncton

Moncton History Banner Photo 

Moncton a été bâtie sur un ancien établissement acadien appelé Le Coude, situé le long d’une partie coudée de la rivière Petitcodiac, où les premiers colons arrivèrent probablement aux alentours de l’année 1735. Après la Déportation des Acadiens en 1755, l’établissement demeura inhabité pendant plus de dix ans. En 1766, un groupe de huit familles venant de la Pennsylvanie vinrent s’y installer pour former un nouveau village, qu’on renomma « Monckton » en l’honneur du lieutenant-colonel Robert Monckton, officier britannique ayant vaincu les Français au Fort Beauséjour. Toutefois, en raison d’une erreur d’écriture survenue au moment de la constitution, la lettre « k » fut oubliée, et le nom de la ville devint « Moncton ».

Au cours des années suivantes, Moncton connut un essor et s’établit à titre de centre de construction de bateaux. En 1855, la collectivité fut constituée en ville.

Malheureusement, la prospérité fut éphémère, et l’arrivée des bateaux à vapeur et des bateaux en acier mit fin à l’industrie traditionnelle de la construction des bateaux en bois. En 1862, Moncton fut obligée de remettre sa charte, ce qui l’obligea à perdre son statut de Ville.

En 1871, le chemin de fer Intercolonial, précurseur du CFNC, établit son siège social à Moncton, et ressuscita la collectivité languissante. Grâce aux trains, une nouvelle ère de prospérité arriva dans la ville, et, en 1875, Moncton fut de nouveau constituée et adopta l’expression latine « Resurgo » (Je me relève) comme devise.

À partir de ce moment, Moncton continua de croître et de prospérer et devint finalement une véritable ville le 23 avril 1890.